Accéder au contenu principal

Articles

Les cigognes sont de retour à Volmunster

Photos Joseph Antoine Sprunck Maurice a construit avec beaucoup de savoir-faire un vrai nid de cigognes
Le 24 juin 1987 une délégation de Sigogne a accompagné Alain Blanc, directeur d’école et président du comité de jumelageet ses élèves pour rendre visite à leurs correspondants à Volmunster. A cette occasion, Alphonse Seibert a construit un nid de cigognes qu’il a fixé sur un poteau à côté du pont de la Nesselbach. Après 33 ans, il a fallu rénover le nid et repeindre les cigognes. Ce travail, l’agent communal Maurice Markowsky l’a réaliséavec beaucoup de soin et savoir faire. Il en a profité pour changer le poteau et le plateau sur lequel est fixé un nouveau nid. 

Comme ce nid était très lourd, David Suck, adjoint au maire, à la commande du plateau élévateur, a beaucoup facilité le travailde Maurice pour la fixation.

Maurice en train de fixer le nid qui devra résister au vent.
Joseph Antoine Sprunck
Articles récents

Volmunster, à travers les âges et sa renaissance

Vue de Volmunster en 2020 à partir du Rebberg

Volmunster est un village bourg, ancien chef-lieu de canton, situé dans le pays découvert du Bitcherland, proche de la frontière allemande. Il est arrosé par la Schwalb.



Vue de Volmunster en 1935 prise à partir du Rebberg
Il a la particularité d’avoir été un village détruit à 85% durant la deuxième guerre mondiale. 



 La rue de Sigogne en 1946. Les maisons en face de l'église ont été entièrement rasées. Il ne reste que des tas de pierres rangées


Les 
Les maisons avec des tirets sont des maisons très détruites par la guerre, les hachurées peuvent être  réparées. C'est la zone où le plan d'urbanisme s'est appliqué.
Grâce auplan d’urbanisme proposé par M. Queyras, urbaniste, les rues ont été élargies avec la création d’une place et une nouvelle implantation des maisons. Tous les habitants n'ont pas apprécié ce chambardement, qui en réalitéa donné à Volmunster le cachet particulier d'un bourg pôle, une véritable renaissance.




La …