Accéder au contenu principal

Les victimes des guerres en France et les différents monuments aux morts

 Au Bitcherland, nous avons  dans chaque commune un monument aux morts, la plupart rendent hommage aux soldats tombés aux deux guerres mondiales,  et à la guerre d'Algérie. Par contre,   



Monuments aux morts près de l'église de Rohrbach-lès-Bitche


Plaque  où sont inscrits les morts de la guerre de  Crimée

à Rohrbach-lès-Bitche sur le monument aux morts  près de l'église, les soldats tombés en Crimée en 1855 y sont inscrits.


Le monument aux morts de Volmunster érigé en 1970


Monument aux morts de Nousseviller-lès-Bitche inauguré en 2016.



67 habitants tués au village durant les combats en 1944/1945. Toutes ces victimes furent enterrées dans une fosse commune au cimetière. Une plaque commémorative, posée sur le mur de l’église, rappelle les faits.: “En mémoire des victimes du bombardement du 23 février 1945 qui reposent en ces lieux” Deux jeunes de la commune sont tombés le 18 juin 1940,  et deux  malgré-nous en 1944. 

Sur les monuments mosellans et alsaciens, les soldats morts ont porté l'uniforme allemand ou français en raison de l'annexion  de 1871 à 1918 et celle de 1940 à 1945, c'est pourquoi on écrit "Ala mémoire des victimes des guerres". Il faut noter qu'en Alsace-Moselle,  il y a autant de morts aux deux guerres mondiales, alors que dans les autres départements, il y en a beaucoup moins en 39/45, car les militaires des autres départements se sont seulement battus  de 1939 à 1940 et en 1944/1945. Sur certains monuments en Alsace -Moselle il est seulement écrit: Aux victimes des deux guerres

Photo DR
Monuments aux morts de Brenschelbach


Par contre en Allemagne, il est est tout autrement à Brenschelbach: 
29 morts en 1914/1918 et 48 en 1939/1945.

Guerre de Crimée


Il y a eu 95 000 morts lors de la guerre de Crimée qui a opposé de 1853 à 1856 l'Empire russe à une coalition formée de l'Empire ottoman, de la France, du Royaume uni et du royaume de Sardaigne.


1870


L’empereur Napoléon III déclare  la guerre à la Prusse le 19 juillet 1870. L’armistice est signé le 28 janvier 1871. 

Nombre de morts : environ 120 000


 L'avis favorable à la cession de l'Alsace Moselle est voté le 1er mars 1871 par le parlement français réuni à Bordeaux, à la demande d'Adolphe Thiers, premier président de la troisième république ; le vote comptera 546 députés favorables à la cession, 107 contre et 23 abstentions.


La Moselle et l’Alsace deviennent allemandes 10 mai 1871 suite au traité de paix signé à Francfort.


Guerre mondiale de 1914-1918


L’Allemagne déclare la guerre à la France le 3  août 1914

L’armistice est signé le 11 novembre 1918

L’Alsace-Lorraine est occupée par les Français jusqu'au traité de paix le 28 juin 1919 à Versailles: 

1,4  million   de morts.


Deuxième guerre mondiale de 1939-1945


Le 3 septembre 1939 la France déclare la guerre à l’Allemagne

Fin des hostilités le 8 mai 1945

250 000 soldats français et 380 000 victimes civiles

4 millions soldats allemands et 3 millions de victimes civiles.  

40 à 60 millions de victimes en tout

Evacuation: 1 er septembre 1939, Retour en septembre 1940

Expulsion en  1940 des indésirables et des habitants  nord de Bitche


Guerre d’Indochine 1946 - 1954


500 000 morts dont  75 000   du côté français


Guerre d’Algérie 1954-1962


25 000 soldats  français sont morts, dont 15 500 au combat ou par attentat, 65 000 blessés et 485 disparus.

250 000 Algériens sont morts et 50 000 Harkis ont été massacrés




Joseph Antoine Sprunck


Sources:


-  Wikipedia

-  Brenschelbach-Riesweiler de Kurt Schöndorf

-  Photos  de l'auteur

Posts les plus consultés de ce blog

Les épreuves subies pendant et après la guerre de 1939-1945 par une famille lorraine

C’est   l’histoire authentique d’une simple famille paysanne du Bitcherland Quand Antoine, habitant d’Ormersviller (Moselle), situé à la frontière sarroise, à 11 km au nord de Bitche,   est mobilisé le 23 août 1939 au 23 ème   SIM à Dieuze (Sud de la Moselle), il ne se doute pas qu’il ne pourra pas exploiter sa ferme d’une quinzaine de hectares pendant sept ans.  Il quitte Ormersviller avec le “Poschtauto” Jost, prend le train à Bitche, puis à Sarreguemines pour Dieuze, où il reviendra fin 1944 avec sa famille après une longue pérégrination.   Il ne retournera avec sa famille   habiter   dans son village natal que le 1er avril 1946. Après avoir déménagé huit fois, il   n’emménagera qu’en 1954 dans sa maison reconstruite. Antoine avec ses deux chevaux dans la cour pavée devant l'écurie. René monte un cheval en 1939. La mobilisation En 1939, Antoine est père de cinq enfants, Yvonne 14 ans, René 13 ans, Marie-Thérèse 10 ans, Valérie 7 ans et Josep

La riche histoire d'Eschviller contée par Auguste Lauer

Auguste Lauer, membre fondateur de la Société d’histoire et d’archéologie de la section de Bitche, a enseigné en 1936 à Eschviller. Très intéressé par l’histoire locale, il a mené comme son collègue Paul Glad à Bousseviller, des recherches historiques sur Eschviller. Avant guerre, Auguste Lauer et son épouse, née Anne Schwartz, enseignaient dans les deux classes à Eschviller, annexe de Volmunster. Nous avons retrouvé un texte écrit en allemand très intéressant qui est une synthèse de nombreux documents connus en 1936. Il nous apprend mieux ce que les habitants d’Eschviller et de la région ont dû subir sous le joug des seigneurs, à cause des guerres et des invasions. Nous l’avons traduit en français pour vous faciliter la lecture. Les textes en italique ont été rajoutés par le traducteur pour une meilleure compréhension. L’histoire d’Eschviller et de sa région proche 1. L ’ âge de pierre Pour l’instant nous ne connaissons pas grand cho

Témoignage d'un appelé sur la guerre d’Algérie de 1962-1963

  Il y a 57 ans, je ne me promenais pas au Bitcherland, mais j’étais en Algérie avec 400 000 autres appelés pour combattre les Fellagas et l’OAS. C’était pour le maintien de l’ordre, mais en réalité c’était une guerre qui a duré de 1954 à 1962. Elle a opposé l'armée française à des insurgés nationalistes algériens regroupés dans l'ALN (Armée de libération nationale) encadrée par le FLN (Front de libération nationale).   En Algérie, quatre départements français, les indigènes n’avaient pas les mêmes droits que les Européens. Comme l’injustice mène toujours à la révolte, la première commença à Sétif et à Souk-Arhas le 8 mai 1945, et   le 1er novembre 1954, tous les opposants   créent le FLN et commencent à commettre des attentats. En février 1956, les appelés partent pour l’Algérie pour le maintien de l’ordre. Le 19 mars 1962 à midi, c’est le cessez le feu, le 3 juillet 1962,   c’est l’indépendance suite au référendum. Et le service militaire est à nouveau ramené à 18 mois